0%
Attention : l’exécution de JavaScript est désactivée dans votre navigateur ou sur ce site. Vous risquez de ne pas pouvoir répondre à toutes les questions. Veuillez vérifier les paramètres de votre navigateur.

Pétition : Et moi, je ne suis pas exceptionnel·le ?

Pour le Snep-Unsa, la classe exceptionnelle doit être accessible à tous, dans le cadre d’une carrière complète.
 

Je souhaite que la classe exceptionnelle soit accessible le plus tôt possible au plus grand nombre d'enseignant.e, je signe la pétition du Snep-Unsa !

L’accès à la classe exceptionnelle (voir ICI) permet une hausse significative des rémunérations et a aussi des incidences positives sur le calcul des pensions. Au-delà de cet enjeu salarial, c’est également la reconnaissance du parcours professionnel des personnels qui est en jeu.

Pour le Snep-Unsa, signataire du protocole PPCR qui a permis la création de ce troisième grade, il est urgent d’apporter des modifications pour permettre au plus grand nombre d’y accéder le plus tôt possible en :

  • augmentant significativement le nombre de promotions ;
  • réduisant la durée exigée de 8 à 6 années pour le vivier un (relevant des missions et fonctions particulières) ;
  • élargissant les fonctions ouvrant droit à l’éligibilité au titre du vivier 1 (professeur principal, ...):
  • modifiant l’équilibre des deux viviers à 60 % pour le vivier 1 et 40 % pour le vivier deux (pour tous les personnels) (au lieu de 80/20 aujourd’hui), pour permettre ainsi à une plus grande majorité de collègues sans mission ou fonction particulière d’atteindre ce grade ;
  • réintégrant les collègues de STS, écartés à partir de cette année sous prétexte de traçabilité administrative.

Je signe la pétition

Il y a 10 questions dans ce questionnaire.